Source photo: Google Store

Suite au lancement de la Google Home et de la Google Home mini, la firme de Cupertino lance la version Premium de son Assistant Vocal en France au prix de 399€. Plus puissante, plus rapide et concurrente assumée du HomePod d’Apple, saura-t-elle séduire les audiophiles ?

 Taille Maxi pour un assistant vocal très présent

La Google Home Max est une enceinte statique équipée de Google Assistant, qui reste branchée sur le secteur pour pouvoir fonctionner. Elle est reliée directement à votre réseau WIFI. Elle reprend toutes les fonctionnalités de sa petite sœur la Google Home.

C’est un gros pavé de 5,3 kg aux bords arrondis.  C’est le plus imposant de la gamme Google Home avec ses 33,6 cm de long, 19 cm de haut et 15,4 cm de large. Deux coloris sont pour le moment disponibles : galet et charbon.

Utilisable à l’horizontale ou à la verticale, l’enceinte est livrée avec une base en silicone qui se fixe magnétiquement sur l’une des deux tranches en fonction de sa position. Il fallait y penser !

Sur la partie supérieure de l’enceinte on trouve un bandeau tactile servant à contrôler le volume d’écoute et à la mise en veille de l’appareil. Contrairement à ses deux petits frères il faut glisser les doigt vers la gauche ou vers la droite (ou vers le haut ou le bas à la verticale). Attention toute la surface supérieure de l’enceinte n’est pas tactile et il convient de positionner le doigt au bon endroit. Ceci étant dit, la zone tactile est intuitive et réactive.

Comme sur tous les modèles de la gamme on trouve un bouton à l’arrière de la Google Home Max qui permet de désactiver les micros. Ceci enlève tout intérêt à l’utilisation d’une enceinte connectée mais on peut aussi avoir envie d’être seul, sans assistant !

La Google Home Max, équipé de Google Assistant, permet de contrôler à la voix Spotify, YouTube Music, Deezer, Google Play Musique mais pas Apple Music. Elle dispose d’un port jack de 3,5 mm intégré à l’arrière, permettant de brancher tout autre appareil comme une platine vinyle par exemple.

Source photo: Google Store

Une enceinte connectée avec du gros son ?

Sa puissance 20 fois supérieure au Google Home est notamment due à l’utilisation de deux boomers de 11,4 cm plus deux tweeters. Tout comme le HomePod d’Apple, il dispose d’une technologie, baptisée Smart Sound, qui permet d’adapter automatiquement le son en fonction du volume de la pièce tout comme le font les six microphones embarqués. Où que vous soyez dans la pièce l’assistant virtuel de Google pourra répondre à vos requêtes.

Il est également possible de créer une paire stéréo avec deux Google Home Max pour profiter pleinement de ses capacités audios.

Du coup, Le son est-il au rendez-vous ?  Indéniablement oui ce modèle est puissant et occupe tout l’espace pour diffuser vos morceaux préférés. Mais Google n’est pas encore un spécialiste audio et les mélomanes y trouveront leur mot à dire. Malgré toute sa puissance l’enceinte connectée Google Home procure un son perfectible. Ses concurrents comme le HomePod d’Apple à 349€ ou encore le Play:5 II de Sonos à 579€ font mieux en propreté et en netteté du son mais à l’utilisation l’enceinte Google Home Max bénéficie de protocoles plus ouverts. Apple limite l’utilisation de ses appareils à son univers et Sonos n’a pas à l’heure actuelle encore intégré Google Assistant (cela devrait venir avant fin 2018).

Résumé

Alors plus que pour les mélomanes l’enceinte Google Home Max est destinée à un public qui cherche de la puissance associée à la polyvalence d’utilisation. On appréciera la technologie Smart Sound pour son efficacité et la pertinence de Google Assistant mais à 399€ l’enceinte taille XL de Google peut encore mieux faire pour séduire le plus grand nombre.


Les +
– Puissance sonore
– Google Assistant efficace
– Technologie Smart Sound
– Efficacité de la reconnaissance vocale

Les –
– Qualité sonore perfectible
– Prix elevé


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*